Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2007 1 26 /11 /novembre /2007 18:30
castlevaniaportraitofruin.jpgSoyons clair : je ne connais que très peu la saga à rallonge Castlevania. Saga intergénérationnelle, saga inter-console, bref c'est une longue épopée éditoriale. Moi, je n'y connais rien, hormis un vague souvenir d'essai chez un ami qui avait une Megadrive. Et donc, je tombe sur ce Castlevania : Portrait of Ruin en occasion à pas cher (15 euros) (merci Yannick ;o)), et je me suis dis : "tiens, ne mourrons pas idiot, essayons !". E vous savez quoi ? Grand bien m'en a pris, puisque je m'amuse comme un petit fou !

Castlevania, c'est un jeu de plate-forme mélangé à du jeu de rôle. On retrouve le principe du jeu de plate-forme de base : progression sur plusieurs niveaux, découverte de passages secrets. Côté jeu de rôle, il y a bien entendu la gestion du personnage et de son équipement (Avec quelle arme l'équiper ? Quel sort lui faire lancer ? etc.). Rajoutez à cela des boss de fin de niveau, et une intrigue (légère l'intrigue tout de même), et c'est parti.

Et aussi simple que cela puisse paraître cela fonctionne. Les concepteurs ont vraiment bien chiadé leur gameplay : même moi j'arrive à déplacer les personnages facilement, les faire combattre, lancer des sorts, etc. Si, si. Même que parfois on peut faire intervenir un deuxième personnage, géré par la console, pour nous porter secours. Et encore une fois, ca fonctionne bien, parce que jamais l'autre nigouille ne vient nous gêner (contrairement à d'autres jeux avec des bots dont j'ai mémoire sur PC).

Le plus impressionnant dans Castlevania, ceux sont les boss. Et là on est servi ! Je suis resté comme un idiot devant un boss magnifique : une boule formée de cadavres humains, que l'on doit démolir à coups de hache, avec pluie de cadavres en prime. Oui je sais ca a l'air un poil gore dit comme ça, mais croyez-moi, c'est bluffant, même sur le tout petit écran de la DS.

Sinon, le jeu est assez répétitf malgré tout. La plupart du temps, on cherche un passage qu'on aurait manqué. On le suit jusqu'au bout, on affronte un gros monstre, et hop les nouvelles capacités que l'on a récupéré nous permettent d'atteindre d'autres passages secrets, qui nous mènent à d'autres monstres. De temps en temps, on fait un tour chez le marchand pour acheter potion, soins et cie. Du classique.

Mais servi par un gameplay aux petits oignons qui jamais ne gêne le joueur, ce Castlevania est une excellente surprise. Et dire que j'ai Zelda dans un coin et que je ne l'ai toujours pas inséré dans ma DS...

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 08:54
programmeentrainementcerebral.jpgJ'ai acheté ce jeu uniquement pour  y jetter un coup d'oeil, intrigué par le battage publicitaire fait autour (chez nous, Nicole Kidman fait de la pub pour ce jeu à la tv).

Première impression : techniquement c'est pas extraordinaire. Deuxième impression : on s'en fout, c'est pas le but. Le jeu vous propose une série de petits exercices afin de faire travailler votre cerveau : mémoire, concentration, observation, etc.

Globalement, c'est plutôt bien fait et la présentation sobre. Le jeux , oups ! pardon les exercices, sont généralement sympathiques à faire quoique rapidement répétitifs. Ben oui, à force de faire des séries de calculs, on s'ennuit ferme. D'autres exercices assez rigolos viennent se greffer aux séries de départ, au fur et à mesure de votre progression.

Malheureusement, la jouabilité gâche parfois le plaisir. Combien de fois ai-je râté certaines opérations car la DS a mal analysé mon résultat (tracé avec le stylet) ? Combien de fois ai-je foiré l'exercice des syllables, parce que le jeu est mal expliqué ? Au fur et à  mesure, ce qui n'était qu'agacant au début devient rédhibitoire.

Certains trucs sont plutôt bien vu, comme lorsque le programme vous demande ce que vous avez mangé la veille au soir. Vous écrivez, surpris par la question. Une semaine après, il vous redemande la réponse, pour tester votre mémoire. Rigolo !

Finalement, au bout d'un mois, je m'en suis lassé.  Je retourne de ce pas le revendre : ça n'est pas mauvais, mais à petite dose le jeu ne permet pas de s'amuser pleinement. Il faut y jouer souvent pour débloquer de nouveaux jeux, et du coup je trouve que ça devient rapidement lassant de refaire les mêmes opérations, les mêmes exercices, etc...
Partager cet article
Repost0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 14:40
newsupermariobros01.jpgSuper Mario, pour moi, c'est des heures passées dans les supermarchés quand j'étais gosse. Ben oui, à la maison point de console Nintendo, donc pour jouer aux aventures du plombier italien, il fallait bien que j'aille avec les autres gamins devant les consoles de démonstration des supermarchés. 

Forcément, ayant une Nintendo DS depuis quelques semaines maintenant, l'envie de retrouver mon pote à la salopette rouge est vite revenue. Voyons donc voir ce que donne ce "nouveau" super mario Bros sur la petite portable de chez Nintendo...

Tout d'abord, ce qui fait le bonheur de cette version DS c'est le plaisir (nostalgique) de manipuler à nouveau Mario dans de tout nouveaux niveaux. A moi donc les petits champignons qui font grandir, les fleurs qui permettent de lancer des boules, les étoiles qui rendent invincibles etc. Tout ce qui fait le charme de la saga Mario est concentré ici. Et plus même ! Car les créateurs ont eu la bonne idée de rajouter quelques idées supplémentaires. Vous avez récupéré une fleur et vous en trouvez une autre : hop ! la console la dépose en bas à droite de l'écran tactile pour que vous puissiez à tout moment appuyer dessus et en retrouver une autre plus rapidement. Le jeu prend alors un petit tour stratégique (dois-je troquer ma fleur contre un champignon, par ex. ?) fort plaisant. Le Mario géant en est un autre exemple : aussitôt avalé un énorme champignon, Mario se transforme en géant, prêt à ravager le niveau en cassant tout : tubes verts, monstres, briques, l'objectif devenant alors temporairement de faire le plus de dégâts possibles. Le genre de gameplay rigolo qui fait varier les parties. 

newsupermariobros02.jpg

Reste que Mario reste Mario : on commence à jouer en se disant "wouais, c'est rigolo, ce truc" et l'on y est toujours trois semaines plus tard, car on cherche désespérement à récupérer cette satanée médaille planquée dans tel monde. Le jeu vous propose dans un premier temps de finir les 6 niveaux  de base. Comptez environs 2-3 semaines pour en venir à bout si vous êtes manchot comme moi.  Mais le jeu ne s'arrête pas là : une fois les 6 niveaux bouclés, le titre vous propose de découvrir 2 nouveaux univers, et surtout vous pouvez maintenant sauvegarder à n'importe quel moment dans la partie (ouf !). Mieux encore,  les designeurs des niveaux du jeu sont particulièrement malignes et se sont amusés à planquer des bonus dans des endroits secrets et/ou impossibles à atteindre à première vue. Une fois les 6 mondes terminés, tout le plaisir devient alors de reprendre les différents niveaux pour en découvrir les secrets.

Petite particularité du titre : tous les décors sont dans une jolie 2D colorée alors que les personnages sont en 3D. L'ensemble donne un résultat fort plaisant et addictif. Les mélodies (classiques) soutiennent le joueur régulièrement et servent aussi d'indicateurs à certains moments.

newsupermariobros03.jpg

Pour achever de convaincre l'acheteur indécis, notons qu'il y a une pelleté de petits jeux "à la con" qui utilisent le stylet. Jeu de cartes,  d'adresse, de mémoire... rien de bien génial ou de très prenant, mais cela occupe toujours dans le bus ou le métro.

Bref, ce New Super Mario Bros est absolument génial et constitut sans problème un "must-have" pour tout possesseur de de Nintendo DS. J'y retourne !
Partager cet article
Repost0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 15:11
J'en rêvait depuis quelques mois, ma  famille a comblé mon envie : j'ai reçu une Nintendo DS pour mon anniversaire (fêté, j'en conviens, en retard cette année).

Vous trouverez peut-être futile qu'un grand gaillard comme moi veuille une petite console portable pour gamin. Mais mine de rien depuis quelques semaines, je passe pas mal de temps dans les transports en commun (bus) et sur mon lieu de travail (temps de pause, repas du mercredi soir...). Et j'ai toujours pensé qu'une console portable serait bien pratique pour tuer le temps et me changer les idées dans ces moments.

Et voilà donc une jolie DS toute blanche, toute belle !

Premier contact : je suis ravi. La console est d'une ergonomie impressionante : facile à prendre en main, on comprend l'utilisation du stylet  instantanément. Stylet ? Et oui ! La console possède 2 écrans, dont un tactile sur lequel on peut écrire, pointer, glisser, etc...Un bonheur.

J'ai reçu en prime le jeu Final Fantasy III, dont parait-il la durée de vie de jeu est énorme pour un jeu DS.  j'aurais l'occasion de vous en faire une critique bientôt donc. Et je crois que je ne vais pas résister longtemps à l'achat de New Super Mario Bros, tant ce jeu me tentait lorsque je bavais devant la DS. Et d'autres jeux me branchent aussi pas mal comme : Hotel Dusk, Castlevania, Metroid prime, Phoenix Wright (une simulation d'avocat !), Trauma Center (une autre simulation de chirurgien cette fois-ci), Lunar Knights, etc. Bref je sens que je n'ai pas fini de m'user les yeux sur cette déesse (oui, elle était facile celle-là, je sais).
Partager cet article
Repost0