Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 16:56

d'Elsa Marpeau

Des crocodiles dans les égoûts de New-York, vous en aviez entendu parlé, vous aussi ? Cette histoire d'un chat qu'on aurait fait griller dans un micro-onde "pour voir", vous vous en rapellez ? Et moi-même j'ai déjà entendu parlé de ces détraqués se faisant passer pour de veilles dames au bord de la route pour trucider à la hache le premier automobiliste généreux ... Je vous assure, la légende a circulé sur Lorient pendant quelques temps... Vous pouvez d'ailleurs en retrouver une collection sur le site web français URLEN.

Bref, toutes ces histoires n'existent pas, sont des canulards. Et ce petit livre s'attarde justement à les lister dans un premier temps, puis à analyser globalement le phénomène. L'auteur, Elsa Marpeau, livre même une interprétation personnelle et cohérente à la fin de l'ouvrage.

Je me suis donc bien amusé l'autre jour à lire des histoires abracadabrantes, hallucinantes, horribles, scandaleuses... et toutes fausses ! Même internet a pris la relève avec les fameux hoax qui circulent par e-mail. Le livre s'attarde d'ailleurs un moment sur le phénomène.

Finalement, on ressort de cette courte lecture (73 pages, 1 heure montre en main) avec l'impression d'avoir passé un bon moment, et le regret que finalement l'auteur n'aille pas un petit peu plus loin dans ses analyses, plutôt que d'écrire de grosses pages redondantes sur la fin.

Mais à 2 euros le bouquin, on ne peut pas trop en demander non plus. Pour moi, j'y vois de belles inspirations pour le jeu de rôle de magie urbaine Unknown Armies, dont il faudra décidément qu'un jour je vous parle.

Editions Librio, coll. Imaginaire, 73 pages
2 €
ISBN : 2290352152

Partager cet article
Repost0
25 janvier 2007 4 25 /01 /janvier /2007 22:07
de Thimoty Zhan

La Bataille des Jedi est la suite directe de L'Héritier de l'Empire dont je vous parlais il y a peu ici même.

Le premier tier de cette suite est curieuse, comme si Timothy Zhan perdait son sens du rythme échevellé. Il y a dans cette première partie un replacement des personnages que j'ai trouvé assez fastidieux. Néanmoins, cette étape est bien nécessaire pour amener la suite, c'est-à-dire toute la deuxième partie du livre !

On retrouve donc Luke SKywalker parti à la recherche d'un Jedi fou, C'Baoth. Yan Solo et Lando de leur côté vont mener une mission d'espionnage pour le compte de la Nouvelle République, alors que Leia enquête sur la peuple Noghri, qui lui voue  une admiration de part son statut de fille de Dark Vador.

Conscient qu'il a créé des personnages intéressants, T. Zhan développe Mara Jade et Karrde, respectivement ancienne super-espionne de l'Empereur et contrebandier opportuniste au bon coeur. Mieux encore, le grand vilain de l'intrigue, Le Grand Amiral Thrawn, commence à avoir la dimension grandiose que je lui soupçonnai dans le premier volet. Thrawn est un chef militaire froid, calculateur, le genre de sale type de cinéma qu'on adore, et remplit donc de mieux en mieux son rôle (difficile) de remplaçant de Dark Vador ! Reste C'Baoth, à peine esquissé dans ce deuxième volume, malgré ses dialogues avec Luke Skywalker, et donc un peu décevant... J'attends de voir ce que cela donnera dans le volume trois.

Le livre se termine sur une belle bataille spatiale, beaucoup d'action et de bons mots, qu'on rêverait de voir porter sur grand écran.

Pour l'instant, la saga du Jedi fou tient toutes ses promesses, et j'attends de lire le troisième volet avec plaisir.


Disponible aux Editions Pocket
ISBN-13: 978-2266079037
Partager cet article
Repost0
6 janvier 2007 6 06 /01 /janvier /2007 19:40
de Thimoty Zhan

Il y a quelques temps, alors que Star Wars III sortait sur les écrans, j'avais montré à Aurélie les tout premiers Star Wars, ceux avec Luke Skywalker, la Princesse Leia, Han Solo et Chewbacca. Les épisodes IV, V et VI en somme, les seuls intéressants selon certains puristes. Force est de reconnaître que la plupart des néophytes semblent plus attirés par ces vieux films que par les récents. Au point qu'on me demandait "Mais qu'est-ce qui se passe 'après' ?". Et comme Georges Lucas n'a jamais voulu faire de suite à sa saga, impossible de répondre.

Et bien, sachez qu'il existe bel et bien une suite à Star Wars : sous la forme de roman ! Car Star Wars, c'est un univers qui va bien au-delà des simples films, il y a un véritable univers développé à coups de jeux vidéo, de bd, de romans et autres dessins animés !

La suite de Star Wars, c'est Le cycle de Thrawn, découpé en trois romans écrits par Thimothy Zhan. Je viens de terminer le premier, L'Héritier de l'Empire, et j'avoue que je m'y suis laissé prendre. Pourtant, je partais assez sceptique : comment l'auteur pourrait-il rendre l'ambiance space opera échevelé des films à travers un livre. Tour de force réussi haut la main par Timothy Zhan.

Quelques années après Le Retour du Jedi, la flotte s'est repliée dans le fin fond du cosmos avec à sa tête le Grand Amiral Thrawn, nouveau chef de l'Empire du mal en voie de disparition. Son objectif : défaire la Nouvelle République proclamée par les Rebelles suite à leur victoire sur l'Empereur.
Thrawn a un plan : trouver C'Baoth, dernier représentant Jedi avec Luke Skywalker. C'Baoth rêve d'avoir un Jedi à former pour le plonger du côté obscur. Mieux encore, la soeur de Luke, la Princesse Leia, est enceinte de jumeaux, sensibles à la Force et très certainement futurs Jedi aux aussi.
Et Thrawn a un dernier atout dans sa manche : des créatures qui annihilent temporairement les pouvoirs des Jedi...

Première raison de ce succès : avoir su utiliser les bons personnages. Zhan n'hésite pas à manipuler les grands héros de la saga : Luke, Han, Lando, Chewbacca, ainsi que des personnages secondaires voire mineurs des films. Tout ceci fait qu'on se met dans le bain très rapidement, les visages des acteurs bien en tête. C'est d'ailleurs l'aspect le plus curieux de la lecture : il n'y pas  place à l'imagination, on sait forcément à quoi ressemble Luke et cie. On y perd en imagination ce que l'on gagne en efficacité et confort de lecture. Et puis, si on lit ce roman, c'est bien pour retrouver ses personnages préférés, pas des héros inventés sur le pouce pour remplacer ceux des films.

Ensuite, Zhan parvient à remplacer sans trop de casse l'irremplacable Dark Vador. Il lui substitue le Grand Amiral Thrawn, un chef machiavélique, calme, froid et particulièrement fin stratège. Certes, Thrawn n'arrive jamais à la cheville de Vador, figure du Mal absolu, mais les 2 personnages ne sont pas sur le même plan, incomparables.
Autre chose, Zhan introduit le personnage de Mara Jade, une ex-spadassine de l'Empereur, qui ne rêve que d'une chose, tuer le héros, Luke Skywalker sans qu'on comprenne ses raisons, dans un premier temps. Et tout ceci ne peut qu'intriguer le lecteur, d'autant qu'une relation trouble s'établit vite entre elle et son Nemesis, Luke.

Sinon, le roman file vite, le rythme est soutenu, ça se lit bien et facilement, surtout si l'on a les films en tête (indispensable, même). Il y a tout le cocktail habituel de Star Wars : combat au sabre laser, bataille spatiale, environnements extra-terrestres exotiques, contrebandiers, et soldats de l'Empire. Bref, si vous connaissez un fan de Star Wars offrez-le lui, il sera aux anges !

Le roman se termine en demi-teinte puisqu'aucun camp ne prend vraiment l'avantage sur l'autre. La suite se déroule dans la Bataille des Jedi, que je viens tout juste d'entamer.

On notera que le Cycle de Thrawn a été par la suite en bande-dessinée sous les crayons du dessinateur français Olivier Vatine, bd publiée en français aux éditions Denoël. Je vous en parlerai lorsque je l'aurais lu !

L'Héritier de l'Empire, de Thimothy Zahn
Editions Pocket
ISBN : 2-266-06351-0
Partager cet article
Repost0
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 09:44
Après la lecture des 5 volumes du Cycle des princes d'Ambre de Roger Zelazny, dont je vous reparlerai d'ici peu, je me suis plongé dans la lecture d'un livre de fantasy peu récent et peu connu, La Chair et l'acier, premier volume d'une saga en 3 volumes, appelée Le Cycle de la chair.

J'avais découvert ce livre en lisant le magazine Casus Belli il y a quelques mois et où le critique spécifiait que c'était un livre d' "erotic-fantasy", qui plus est, écrit par une femme, Audrey Françaix. Intrigué par l'idée de lire un mélange de ce genre, j'avais acheté le livre et il était resté sur mes étagères depuis.

Ce premier volume nous raconte l'histoire de Mantii, une jeune femme de la tribu Atrebate. Une tribu qui vit paisiblement depuis des siècles dans de vieilles croyances et habitudes. Mantii subit au début de l'histoire l'inspection d'une vieille sorcière qui doit vérifier que la belle est vierge avant qu'elle puisse se marier à un beau jeune homme de la tribu, comme le veut la tradition. Hélas, le mariage n'aura pas le temps de se dérouler puisque une horde de barbares, les Galaghels, vont déferler sur le village, le piller, tuer les hommes (peu entraînés au combat), et emporter les vierges vers la capitale barbare... C'est le début de l'aventure pour Mantii qui va, bien malgré elle, découvrir un monde de violence, de stupre et de perversité...

Alors, me direz-vous, est-ce qu'il y a du sexe ? Et bien pas tant que ça. A tel point que je pense que l'éditeur joue un peu sur ce côté pour vendre son bouquin en quatrième de couverture. Disons que certains passages sont crus, voire barbares, que le livre n'est pas tout public, mais qu'il n'y aurait pas eu ce label erotic-fantasy que je n'aurais pas été plus surpris que cela. Par contre, l'écriture par une femme est ici un plus certain, on évite du coup les clichés masculins habituels à la littérature érotique de bas étage qu'on aurait pu craindre de prime abord.

Mieux encore, l'ouvrage s'avère intéressant dans la façon qu'Audrey Françaix a de nous révéler l'univers du roman. On commence dans un micro-univers, le village Atrébat, et petit à petit, à travers les péripéties de Mantii, nous découvrons un univers bien plus vaste avec des valeurs et des croyances complètement différentes. Les opinions de Mantii vont ainsi évoluer au cours de l'intrigue, passant d'une obéissance gentillette à la révolte contre les barbares, pour finir par comprendre que, pour survivre dans ce monde, les règles de sa tribu n'étaient pas des plus appropriées.

De plus, l'auteur développe une relation trouble entre l'héroïne et le chef de la tribu barbare, Krel, tour à tour amoureux mais aussi bien gêné par ses nouveaux sentiments qui remettent en cause son statut de leader aux yeux de son clan.

Bref, La Chair et le sang est un honnête roman de fantasy, pas fabuleux certes, mais qui a des qualités notamment grâce à la fraîcheur générale. J'achèterai certainement le volume 2 pour suivre le destin de Mantii et des siens.

La Chair et le sang (Le Cycle de la chair, tome 1)
par Audrey Françaix

Editions Octobre
ISBN : 2-915621-01-2
17,5 euros
Partager cet article
Repost0