Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 14:30
usagiyojimbo2.jpgJ'ai lu le tome 2 le soir de mon déménagement, le week-end dernier, sur un lit posé à même le sol, à la lumière d'une lampe torche. C'est vous dire si j'étais motivé...

Et je n'ai pas été déçu !

Donc Usagi Yojimbo, tome 2 confirme tout le bien que je pensais du premier volume. C'est fin, c'est malin, c'est beau. Ce second volet s'attarde sur la jeunesse de Usagi, le lapin samourai. On y découvre donc une partie de son enfance, la façon dont il a rencontré son maître samourai et son seigneur, et surtout les évènements qui l'ont conduit à devenir un ronin.

Ca se lit d'une traite, avec le sourire au lèvre. Stan Sakai, l'auteur, se permet un petit clin d'oeil sympatocche à Godzilla, une icône de la culture japonaise.

Tout simplement indispensable.
Partager cet article
Repost0
15 mai 2007 2 15 /05 /mai /2007 08:57

Ca y est !  Nous sommes dans l'appartement. Et, globalement, le déménagement s'est bien déroulé.

On va commencer par le négatif : l'électricité. Vendredi après-midi dernier, nous poireautions à l'appart' en attendant l'EDF. Fatigués d'attendre, nous nous dirigeons vers l'agence la plus proche. Là, on nous répond que l'alimentation de la colonne électrique n'a pas pu se faire car l'installation n'était pas conforme. Du coup : pas de courant pour le week-end. Là, nous avons gueulé au guichet, à tel point qu'on nous a emmenés derrière, dans les bureaux  ! Là, un agent a accepté d'écouter notre problème, et a appelé le maître d'ouvrage. on a pu se rendre compte des gros problèmes de communication entre l'EDF et les sociétés. bref... Le monsieur s'est engagé à envoyer un agent EDF lundi en début d'après-midi. Le maître d'ouvrage a, de son côté, réquisitionné à 16h30 un pauvre électricien présent sur le chantier pour mettre les branchements aux normes et nous mettre une prise provisoire branchée sur le compteur de chantier.

Nous avons donc fait tout le week-end avec UNE prise (pour éviter de faire sauter les plombs). C'est là qu'on se rend compte qu'on apprécie son confort.

Sinon, le déménagement s'est déroulé parfaitement. Un gros gros immense merci à tous ceux qui sont venus filer un coup de main : Daniel, Jean-étienne, Anne-Laure, Olivier, Renaud, Antoine, et Cécile. J'ai eu l'impression que ça s'est fait très rapidement et sans soucis. J'avais de grosses craintes pour la machine à laver, à descendre de la mezzanine dans un petit escalier en bois, machine à laver pesant 50 tonnes à vide. J'avais tourné le dos que Jean-Etienne, Olivier et Antoine s'en étaient chargés !

Le traffic prêté par le boulot nous a bien servi, 2 allers-retours, et l'affaire était jouée. Samedi soir, mon père et Jean-étienne sont restés monter le meuble tv, éclairés par UNE ampoule, alimentés par un cassoulet de fortune (nos parents, pas l'ampoule).

Dimanche matin, j'ai fini de nettoyer l'appart' de Vannes.

Lundi après-midi, après encore quelques péripéties, enfin, l'EDF a bien voulu nous mettre le courant. Apparemment, c'était une histoire de câbles non-dénudés sur 10 cm et d'un autocollant pas posé... D'après l'électricien, les agents de l'EDF n'ont pas voulu venir à 16h faire le branchement (ben, attention, ils terminent à 16h30 ces messieurs). Mais on s'en fout : nous avons enfin le courant  !! Et nous avons pu prendre une douche chaude (quel bonheur !). La cuisine a été livrée sans problème.

Vivement ce week-end que nous ayons tous les meubles et que la cuisine soit entièrement installée.

Pour finir, les déménagements c'est aussi le moment de petites découvertes sympatoches. J'ai retrouvé, en faisant le ménage dans l'appart de Vannes, de vieilles cassettes audio enregistrées dans ma "jeunesse". Dont une cassette d'une interview que j'avais donnée sur Radio Morbihan Sud pour parler de France-Comics. Un grand moment de bonheur et de poilade...

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 12:50

Ce week-end, enfin, ca y est, nous déménageons dans notre appartement !

Ca commence ce vendredi après-midi et ca continue demain après-midi. Reste à savoir maintenant (grande question !) si l'EDF aura fait son boulot et si nous aurons l'électricité ! Si ce n'était pas le cas, nous serions certainement partis pour 2-3 semaines sans courant, bref la joie... Il faudra un jour que je vous conte tous les emmerdes que nous avons eus, mais pour le moment, étant au bord de la crise de nerf, je me vois mal prendre le temps de le faire.

Bah, je me rassure en me disant que dans quelques semaines tout ceci ne sera qu'un mauvais souvenir et que nous en rigolerons nous et nos amis sur la terrasse devant un bon barbecue. Reste que pour l'instant le rêve est bien lointain.

Je crois que ce qui m'énerve est simplement le fait que nous ne contrôlons pas les évènements. Nous avons pourtant tout fait pour essayer que cela se passe le mieux possible, mais à chaque fois, un nouvel obstacle s'est dressé sur notre route. Bref...

Programme des jours à venir (si électricité il y a !) :

vendredi 11 et samedi 12 : déménagement

dimanche 13 : nettoyage appartement de Vannes

lundi 14 : livraison des meubles de la cuisine

mardi 15 : remise des clés de l'appart' de Vannes

mercredi 16 : installation téléphone avec France Télécom

jeudi 17 - vendredi 18 : pose de la cuisine et livraison des meubles (canapé, buffet, table, et lit)

Comme j'ai droit à une journée de congé lundi prochain, je n'aurais accès à internet que mardi prochain. Je vous tiens au jus des nouvelles s'il y en a, en croisant très fort les doigts pour que, d'ici là, l'EDF ait fait son boulot (hum...).

 

Partager cet article
Repost0
11 mai 2007 5 11 /05 /mai /2007 12:36

usagiyojimbo1.jpgLe Japon du 17ème siècle.
Usagi est un ronin, un samourai sans maître qui parcourt la campagne. Chacune de ses étapes est l'occasion d'une rencontre, d'une aventure mêlant à la fois tradition et fantastique...

C'est bien simple : j'avais acheté le premier volume pour compléter un autre achat manga et parce que le volume ne coûtait pas bien cher (3.99 euros aux Editions Paquet). J'ai entamé la lecture un soir avant de me coucher il y a quelques jours, et... Wow ! C'est génial ce truc !

Première originalité : tous les personnages sont dessinés de manière un peu cartoon, sous la forme d'un animal. Usagi par exemple est un lapin samouraï. Alors forcément, dit comme ça sans bien y regarder, les aventures d'un lapin samouraï, ca n'a rien de génial. Et pourtant... Stan Sakai réussit là  pour moi un tour de force : moi qui n'aime pas du tout le style "Mickey", qui n'accroche pas spécialement aux récits se déroulant dans l'Asie médiévale, je suis resté scotché sur cette bd.

N'allez donc pas croire que l'histoire est gentillette et simpliste. Les aventures de Usagi Yojimbo sont intéressantes même pour des adultes ! Le dessin est bougrement efficace lors des scènes de combat (magnifiques !) et la simplicité des designs cache un vrai soucis du détail et de narration. Les personnages sont construits et fouillés : l'émotion pointe parfois le bout de son nez sans que cela fasse ridicule. L'environnement est original et passionnant sans être envahissant. Et Usagi, le lapin héros, est particulièrement attachant. Bref une réussite totale.

Je n'en dis trop rien histoire de ne pas vous gâcher la surprise, mais vous pouvez foncer sans crainte sur cette bande-dessinée d'une qualité immense. C'est bien simple, je me suis déjà pris les tomes 2 et 3 ! De très loin, ce que j'ai lu de mieux en matière de bd asiatique ces derniers temps.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 09:54

lejardindesuldrun.jpgPar Jack Vance

Chers amis, voici une bien curieuse chronique, puisque je vais vous parler rapidement du premier tome de la saga de Lyonesse de Jack Vance, Le Jardin de Suldrun.

Pourquoi brièvement ? Tout simplement parce que je ne l'ai pas fini. C'est suffisament rare pour que je l'indique et par conséquent comme je n'en ai pas lu la moitié, ne prenez mes propos qu'avec d'énormes pincettes.

Le Jardin de Suldrun se déroule dans le royaume des Isles Anciennes, un royaume médiéval situé au large des côtes bretonnes, avant les mythes des Chevaliers de la Table Ronde. Nous découvrons un royaume gagné peu à peu par les conflits entre petits royaumes. L'héroïne de cette histoire s'appelle Suldrun et elle est la fille du roi Casmir du royaume de Lyonesse. Pour ce que j'en ai lu, Suldrun est délaissée par ses parents qui n'y voient qu'une fille bonne à marier pour assurer certains accords diplomatiques avec les états voisins. Mais Suldrun est revêche et indépendante, et elle tombera amoureuse du fils d'un roi d'une autre région, remettant en cause les plans de son père...

Voilà en gros les 250 premières pages. Donc en somme il ne s'y passe pas grand chose et je m'ennuie. J'ai donc décidé d'arrêter. Pourtant, ca n'est pas mal écrit, bien au contraire : Jack Vance est méticuleux, pose ses personnages, prend son temps (trop à mon goût), décrit le royaume de Lyonesse de manière pratique et détaillée.

Mais voilà, l'intrigue n'avance pas. Et pour cause, puisqu'il s'agit d'écrire une légende classique sur le long terme et qu'il faut 3 épais volumes à Vance pour conclure son histoire. Ce rythme lent est donc tout à fait volontaire, histoire de donner une grandeur à l'intrigue. Mais ce n'est pas ce que j'ai envie de lire en ce moment, tout bêtement.

Une mention spéciale à la personne qui fait les résumés au dos du livre. Merci d'avoir raconté l'histoire sur plus de 250 pages. Du coup, ca a aussi fortement contribué à mon ennui. Messieurs les Editeurs, si vous pouviez vous abstenir de raconter le quart de l'intrigue sur ce genre de roman, ca serait pas mal.

Si vous aimez les longues sagas fantasy détaillées, foncez, c'est pour vous et vous aurez bien raison de vous y mettre ! Si vous préférez une intrigue incisive et rythmée, passez votre chemin.

Editions Gallimard Folio SF
727 pages (lu 250 environs)
ISBN : 978-2070429202

Partager cet article
Repost0
7 mai 2007 1 07 /05 /mai /2007 19:19
24.jpgJack l'Eboueur de terroristes, bien entendu...

Me voilà donc embarqué dans la série 24 h chrono. Ca y est. Il m'aura fallu 10 épisodes pour y arriver mais je commence à comprendre pourquoi tant de personnes m'ont encouragé à regarder les aventures de Jack Bauer contre les vilains terroristes qui en veulent à la peau d'un candidat black à la présidence.

C'est rudement bien fichu leur truc tout de même. Pas toujours très crédible comme le faisait remarquer une petite voix du Japon dans un commentaire d'aujourd'hui, mais bougrement prenant. Kiefer Sutherland campe un agent de la cellule anti-terroriste attachant : que voulez-vous, il ne lui arrive que des tuiles ! Et surtout, ce qui m'a plu c'est le côté un peu énervé du personnage, prêt à craquer... et on ne le serait à moins après 24 h sans dormir ! Premier bon point.

Ensuite, si certaines intrigues secondaires sont courues d'avance, d'autres sont surprenantes. Quel sentiment agréable que d'être surpris devant une série, non ?

Enfin, j'y trouve avec plaisir quelques acteurs de Desperate Housewives et c'est rigolo de les voir à contre-emploi (not. l'acteur qui interprête Mickael York dans 24 et le mari de Susan dans Desperate).

Par contre, au début de la saison on nous disait que "ces évènements sont filmés en temps réel", et puis quelqu'un a du se rendre compte que personne n'y croyait donc il ont chinté ce préambule.^^

J'en suis à la moitié de la saison, soit le 12ème épisode, et pour le moment, je pencherai bien pour un joli "mais la méchante c'était la femme de Mickael Palmer le candidat". Mais en même temps, comme le but des scénaristes est de brouiller les pistes, ca reste très ouvert...

Tiens allez, ce soir je regarde une poignée d'épisode. Ca y est, chuis foutu...
Partager cet article
Repost0
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 19:59
Ceux d'entre-vous qui me connaissent personnellement (si, si, ca peut arriver...) savent que j'ai acheté avec Aurélie un appartement sur la commune de Brec'h, près d'Auray. Nous avions signé il y a un an environ, et il était temps de donner des nouvelles. Car ca y est, enfin, après moultes péripéties sur lesquelles je reviendrai par la suite, nous avons eu les clés vendredi dernier, 26 avril.

Y'a pas à dire, ca fait bizarre d'entrer dans un appart' tout neuf en se disant que c'est le sien, qu'on pourra l'amménager comme on veut sans rien demander à personne. Globalement, il n'y a pas eu beaucoup de réserves, et les petites pétouilles (fort légères, une égratignure par ci, une trace de peinture de par là) ont été récupéré dans la semaine qui a suivi la remise des clés.

A l'heure où j'écris ces lignes, l'eau a été branché, l'électricité devrait arriver lundi dans l'après-midi (oui, je sais, une remise de clé sans eau ni électricité c'est plutôt moyen, mais c'est une longue aventure que je vous conterai une autre fois). Il ne reste plus qu'à convaincre le cuisiniste de se bouger plus tôt que prévu avant de pouvoir venir poser nos meubles dans l'appart. Donc nous estimons que le déménagement devrait avoir lieu dans les 3 semaines qui viennent, en gros, au pifomètre.

J'ai pris quelques photos, histoire de vous montrer un peu à quoi cela ressemble. Le tout a été retouché sous photoshop, pour mieux rendre les couleurs, le rendu des les images prisent étant assez sombre.

lesORTHENSIAS01.jpg
Remarquez la serpillère, preuve de mes immenses talents de nettoyage. Plus sérieusement c'est le salon.

lesORTHENSIAS02.jpg
L'entrée et la cuisine

lesORTHENSIAS03.jpg
Le lavabo et la baignoire de la salle de bain


Partager cet article
Repost0
4 mai 2007 5 04 /05 /mai /2007 19:52
24.jpgOui, enfin, car il m'en aura fallu du temps pour me convaincre de regarder cette série.

A force d'en entendre parler autours de moi en bien, voir même en très très bien, j'ai fini par céder : ca y est, j'ai commencé à regarder les aventures de Jack Bauer. Merci donc à : Loïc, Tangi, Aurélie, mon père, ma maraine, ma cousine, son copain, mes collègues de boulot et Reno et Patricia de s'être acharné sur moi.

Maintenant, y'a intérêt que ca vaille le coup ! Remarquez avec le déménagement vers Brec'h qui se prépare, j'ai plus grand chose à regarder dans les étagères de mon appart de Vannes...

J'en suis au deuxième épisode, pour le moment, je dois dire que c'est plaisant sans être tout à fait transcendant. Mais j'attends que tout cela se mette en place, et d'être pris dans le truc pour me faire une opinion. Par contre la fille du héros m'apparaît tout de suite comme insupportable et comme Reno et Patricia m'ont déjà expliqué à demi-mots ce que les scénaristes allaient en faire, je crois qu'il faut que je m'y habitue.

Par contre le principe du "ceci est filmé en temps réel" est tout de suite battu en brèche dès le premier épisode : l'intrigue est censée se dérouler de minuit à 1 heure du mat', or mon lecteur DVD indiquait une quarantaine de minutes lorsque l'épisode s'est arrêté. Mais bon on s'en fout, l'idée est là tout de même et fort plaisante.

Je vous en reparle lorsque je serais à fond dedans...
Partager cet article
Repost0
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 14:26

ff-byrne81-82.jpgJ'ai oublié d'en parler en début de semaine, mais ca y est, la suite du dossier que j'ai réalisé est en ligne sur France-Comics. Le lien pour s'y rendre directement est ICI. Les 2 nouveaux articles couvrent les années 1983 et 1984 des FF.

L'occasion donc de (re)découvrir les aventures de la plus grande famille de super-héros ricains sous la plume d'un des plus grands dessinateurs de comic-books : John Byrne !

Et pour répondre à ta question : Oui, Loïc, cet article est aussi pour toi ! :o)

Partager cet article
Repost0
3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 14:20

zetmant2.jpgAprès un premier volet enthousiasmant, le second manque quelque peu le coche.

Nous continuons à découvrir de nouveaux personnages et leurs objectifs divers. Le plus intéressant reste ce jeune homme qui désire devenir un super-héros en utilisant tout un arsenal technologique. Il a l'occasion de croiser Jin, toujours à courir après les Démons, et le jeune homme deviendra bien malgré lui la coqueluche des médias...

Ce deuxième volet démarre timidement, alors que j'aurais aimé que cela soit flamboyant. Katsura prend son temps, imprime un rythme lent. Par contre, il réussit parfaitement à laisser planer un doute sur Jin : est-il véritablement le héros ? Ou bien ne va-t-on pas avoir la surprise de découvrir qu'il s'agit d'un vilain en devenir ? Mystère...

J'en attendais mieux, j'espère que le troisième volet saura rebondir.

Partager cet article
Repost0