Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 08:00

The ShadowDans la série des films de super-héros méconnus, je vais vous parler non pas du Fantome du Bengale (avec Billy Zane, le méchant de Titanic en costume moulant spandex violet ! ), ni de Sheera la Reine de la Jungle,ou de Dead Man (le galop d'essai de Sam Raimi avant Spider-Man)... Non, je vais vous parler du ... (à lire avec une voix guturale ) ... Shadow !

De jour, Lamont Cranston joue les play-boys désabusés à New York. De nuit, il se métamorphose en justicier traquant les criminels sous les traits d'un homme mystérieux au visage camouflé, capable de se transformer en ombre (" the shadow "). Cranston doit bientôt mesurer sa force à celle de Shiwan Khan, l'ultime descendant de Gengis Khan, qui ourdit le projet de conquérir le monde pour y faire triompher l'autorité de son illustre lignée. Or, Khan a été formé par le Tulku, ce mystique tibétain qui a enseigné à Cranston les pouvoirs de l'esprit. Le face à face s'annonce périlleux. 

Alex Baldwin joue donc le super-héros et l'on se rend compte qu'il aurait fait un parfait Bruce Wayne à l'époque de Tim Burton. Il le fait bien le milliardaire oisif et playboy le jour, justicier la nuit. D'ailleurs l'inspiration burtonienne est présente tout au long de ce Shadow, avec des vues en plongées sur la ville et ses gargouilles.
Au rayon acteurs et actrices, on retrouve aussi Tim Curry (The Rocky horror picture show), et Ian McKellen (notre Gandalf du Saigneur des Agneaux) dans un rôle de savant fou. Enfin, impossible de manquer la délicieusement superbe Pennelope Ann Miller qu'on se demande comment elle n'a pas mieux réussi à Hollywood tant elle rayonne... Bref.

Alors ce Shadow c'est comment ?

Ben c'est du super-héros à l'ancienne,pulp, mais on s'amuse. Oubliez les costumes moulants, qui plus est en cuir... Russell Mulcahy le réalisateur de Highlander (avec notre Christophe lambert national) se débrouille pour rendre le tout virevoltant et distrayant. 
Certes, ça ne va pas bien loin, mais on passe un bon moment, dans la lignée de The Rocketeer si vous voyez ce que je veux dire.

Franchement recommandable.

Partager cet article
Repost0

commentaires