Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 09:08
mangeagechoucrouteDepuis quelques temps, je peux lire quelques articles étonnants sur des faits assez semblables : l'intervention des représentants des forces de l'ordre dans des cinémas pour chasser des clients qui ne respectent pas le règlement intérieur. A noter que ces articles proviennent du site d'information Rue89, très orienté politiquement à gauche.

Des policiers appelés pour sortir un bébé d'une salle de cinéma (cliquez sur le titre pour le lire)

L'article est intéressant car il met en lumière une loi méconnue des parents : les enfants de moins de 3 ans n'ont pas à entrer dans une salle de cinéma. Deux principales raisons : le volume sonore dangereux pour leurs oreilles, et la gêne qu'un jeune enfant peut occasionner pour le reste du public (cris, pleurs...).
Pour le coup, à mon avis, les parents ont été bien idiots d'insister lourdement. Mais j'imagine que d'avoir payé une centaine d'euros pour se faire refouler n'a pas aidé à faire passer la pillule. Tout aurait été plus simple si sur les bornes et à la caisse la loi était rappellée clairement.

Autres articles :
L'homme au sandwich expulsé d'un cinéma
Expulsion d'une jeune femme en possession d'une cannette de Coca Cola
La police peut-elle débarquer dans une salle de cinéma ?

Première conclusion : la nourriture au cinéma, c'est bien compliqué à gérer pour les gérants de cinoches. Parce qu'à vouloir faire du pognon en vendant des canettes et des friandises à des prix scandaleux, il fallait qu'un jour où l'autre le problème leur retombe dessus. Oui, je comprends qu'UGC défende ses intérêts économiques et qu'on ne peut laisser entrer, qui avec son soda, qui avec son McDo. Surtout achetés dans une autre enseigne.
Mais qui a accepté il y a quelques années que les cinémas deviennent un lieu de consommation ? Ces mêmes gérants. Maintenant le problème devient plus complexe. L'économie d'un ciné repose en partie sur la vente de cochonneries, donc il faut forcer le public à consommer des produits vendus sur place et non à l'extérieur.
Et voir des gérants appeler des policiers pour déloger des personnes qui ont enfreint le règlement intérieur, ça n'est pas une solution. Pourquoi des policiers, (payés au passage par les impôts des citoyens), devraient-ils intervenir dans une entreprise (alors qu'il n'y a aucun danger) ?

D'un autre côté, comme je le dis parfois, on n'est pas au ciné pour bouffer. Onn' est pas chez soi, où l'on peut dévorer comme des gorets des M&Ms.
On est là pour voir un film.
Mangez avant ou après, mais pas pendant.

* La Cité de la Peur, Les Nuls
Partager cet article
Repost0

commentaires