Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 08:00

IronMan2Tête de Fer est de retour ! Rigolez pas c'est son petit surnom dans le milieu des fans de comics. 
Après un premier volet assez mou du genou, mais tout à fait regardable, j'étais assez curieux de voir ce que la suite allait donner.

Tony Stark a annoncé à la Terre entière qu'il EST Iron Man. Du coup, l'armée et le gouvernement américain veulent mettre la main sur sa création, sous prétexte qu'il représente "un danger pour la nation". Dans le même temps, deux autres vilains jurent d'abattre le milliardaire frimeur. Justin Hammer, un autre homme d'affaire, jaloux de la réussite insolente de Stark. Il va s'allier à un Russe génial et cinglé qui lui a juré de tuer Stark pour des raisons plus familiales (Stark le père aurait trahit le sien, de père).

Je suis toujours mauvais client des films de super-héros. Ce qui est paradoxal, puisque je lis mes comics chéris tous les mois depuis... houlaaaa, au moins 23 ans ! N'empêche, j'ai souvent du mal avec les adaptations qui en rendent que rarement le plaisir de lecture. Preuve en est une fois encore avec Iron Man 2...

Si le premier Iron Man m'avait paru poussif et un poil lent, c'est parce que j'imaginais que la mise en place prenait un peu de temps, qu'il fallait bien expliquer au spectateur néophyte les tenants et aboutissants du personnage. Hélas, dans cette suite, on retrouve la même impression qu'il ne se passe pas grand chose. Et quand enfin ! ça bouge un peu, on regarde sa montre et on s'étonne de voir qu'il ne reste plus que 20 min. Donc Iron Man 2 c'est longuet et pas rythmé. Pour dire, j'ai failli m'endormir devant.

Bon reste quand même une satisfaction : le casting. Robert Downey Jr. passe incroyablement bien dans le rôle de ce milliardaire flambeur. On ne pouvait rêver mieux. Scarlett Johanssen elle est projetée dans le film sans réellement de consistance : dommage, la Veuve Noire est un personnage sympathique, là elle est bien trop absente pour marquer les esprits (autrement que par son physique s'entend).

Bref, pas une catastrophe, pas une réussite, un film médiocre très semblable au premier dans son rythme. Dommage.

Partager cet article
Repost0

commentaires