Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 09:30

gantzGantz c'est tout d'abord un manga à succès. Puis ensuite le manga a été adapté en anime. Puis enfin en film avec des acteurs pour de vrais dedans. Gantz c'est aussi une histoire "de boule", c'est dire si j'étais impatient de voir le film... (roohh elle était facile celle-là   )

De nos jours, au Japon.

Deux amis d'enfance se font écraser dans une rame de métro. Surprise, ils réapparaissent dans un appartement qu'ils ne connaissent pas, en compagnie d'inconnus. Au centre de la pièce, une grosse boule noire qui leur intime l'ordre d'assassiner rapidement (20 min) un étrange personnage, probablement extra-terrestre...

Première inquiétude : est-ce que le passage de l'écrit à l'écran allait se faire sans trop de casse ? Pari tenu par le réalisateur qui livre un travail propre et net, qui respecte bien le matériel d'origine. "Gantz, au commencement" reprend les premiers tomes du manga, conserve des passages gores (ce qui est très étonnant d'ailleurs), et édulcore les passages osés. Mention très bien à la "boule noire" et aux téléportations, a priori assez casse-gueule à retranscrire sur grand écran. 

Le début du film s'avère en fait passionnant : on pense un peu à la "Quatrième dimension", et l'on cherche en même temps que les personnages à comprendre. Malheureusement au fur et à mesure que l'intrigue avance, et que les révélations s'enchaînent, l'histoire perd un peu de son intérêt pour se tourner vers l'action pure et dure. C'est un peu comme si passée la première heure, le film ne savait plus trop vers quoi aller, et on y perd en intensité. A noter une dernière scène d'action un peu molle du genou, et surtout des effets spéciaux un peu à la ramasse (alors que tout au long du film, ça se tient bien).

Autre soucis : le film n'a pas de vraie fin. Forcément me direz-vous puisque le manga est encore en cours de publication (les amateurs de bd nipponnes me confirmeront la chose). Du coup, on se retrouve à devoir attendre la suite. Un second film est déjà sorti au Japon, espérons que l'éditeur français le sortira rapidement. Mais quand bien même ! Verra-t-on jamais la fin de cette histoire ? Mystère...

Globalement, Gantz est un agréable film qui se laisse regarder avec un plaisir non-dissimulé. Conseillé.

Partager cet article
Repost0

commentaires