Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 16:49

clerks 2

Les héros de Clerks reviennent pour le pire... et surtout le meilleur !

 

Dante et Randall, deux employés d'épiceries, sont contraints de trouver un nouveau job après l'incendie de leurs locaux. Ils ne trouvent rien de mieux qu'un fast-food ! C'est le début de nouvelles aventures pour notre duo de glandeurs. Sauf que... Dante s'est trouvé une copine mignonne comme tout. Le mariage est pour bientôt, le couple doit partir s'installer en Floride, le père de la chérie a un job (sérieux) pour Dante... Une nouvelle vie serait-elle sur le point de commencer ? A moins que la patronne du fast-food ait des vues sur Dante ? ...

 

Clerks était un petit film en noir et blanc sur la futilité de la vie. AvecClerks II Kevin Smithchange de style : la couleur envahit l'écran et cette suite lorgne doucement vers la comédie sentimentale trash.

 

Trash ? Oui car entre les discussions sur le sexe, les débats sur "Quelle est la meilleure trilogie entre La Guerre des Étoiles et Le Seigneur des Anneaux ?" voire même les spectacles zoophil... euh d' "érotisme inter-racial", on ne s'ennuit pas.

 

Et Jay & Silent Bob, les deux glandeurs fétiches du réalisateur sont toujours là...

 

Kevin Smith se lâche. Les dialogues fusent, on rigole. Parmi ce maelström de gags et de répliques se dissimule un petit moment tout simple : un couple qui découvre qu'ils s'aiment. Du coup, une petite scène de danse se transforme en petite pépite de dynamisme et de bonheur. Ça vous attrape hop ! paf ! comme ça en plein milieu d'un film (un peu crétin), on se surprend à être ému. Rajoutez à cela un discours sur l'amitié qui vient à bout de tout et un constat plutôt juste : le monde a laissé derrière lui nos deux héros loosers...

 

Kevin Smith réalise là une suite très différente de son premier opus (hormis la fin, où la boucle est bouclée), mais diablement réussie. "Fuck !"

Partager cet article
Repost0

commentaires