Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 mars 2007 7 11 /03 /mars /2007 17:43
Londres, 1920.
Lorsque Walter, médecin bactériologiste, croise Kitty dans une soirée mondaine, il craque pour la jeune femme et ne tarde pas à lui demander sa main. La jeune femme accepte : elle n'éprouve pas de sentiment pour le jeune homme, mais ce mariage lui permet de soustraire à la tutelle de ses parents qui lui reprochent sans cesse de ne pas trouver de "bon parti".
Seulement Walter doit partir pour Shanghai et la jeune femme est obligée de le suivre. Elle y rencontre Charlie, un jeune homme marié avec lequel elle va avoir une aventure. Walter l'apprend rapidement et contre toute attente propose le divorce. Sa seule condition : il ne dévoilera pas l'adultère à la condition que Charlie accepte d'épouser Kitty. Charlie abandonne Kitty et lorsque Walter, devenu distant, doit se rendre dans la campagne chinoise pour stopper une épidémie de choléra, Kitty n'a d'autre choix que de le suivre...

J'ai entendu parler de ce film car j'aime beaucoup les deux principaux acteurs du film : Naomi Watts (vue dans Mulholland Driver ou récemment dans King Kong) et Edward Norton (Fight Club, Au nom d'Anna, Braquage à l'italienne...). Coup de chance, le couple passe formidablement bien à l'écran et c'est un plaisir de les voir évoluer devant la caméra. Bien entendu, leur talent d'acteur apporte un gros plus à l'intrigue.

Intrigue qui a d'ailleurs besoin de leurs talents. Le Voile des illusions souffre d'un manque de rythme, au bout d'une heure et demi, le film subit un gros coup de mou car il ne se passe pas énormément de choses, ou du moins rien de vraiment surprenant. Normal, puisque le film s'interesse aux sentiments des personnages perdus dans la campagne chinoise, pris entre deux dangers : la contagion et le ressentiment des chinois contre les anglais. Et comme le film suit les rails classiques du drame sentimental et du film romantique, cela n'arrange rien.

Mais je suis un brin dur, car le film possède une sorte de puissance, de grandeur, qui ont emporté mon adhésion malgré mes réserves ci-dessus. Les paysages chinois sont magnifiques, relevés par une musique somptueuse (et composée par le français  Alexandre Desplat, cocorico !). Mieux, le film esquive toujours les pièges du mélo grandiloquent. Si bien que, paradoxalement, le film passe vite.

Bref, Le Voile des illusions c'est bien. Si le film romantique et dramatique est votre tasse de thé, courrez-y !
Partager cet article
Repost0

commentaires

P
2 bon acteurs, font-ils un bon film?<br /> Je pense tous de suite au film avec Meryl strip et robert Redford 'Out of Africa'. Si tu ne la pas vue, je te le conseille!<br /> Mais j'ai peur que tu ne vois 2 fois le meme film en sorte! Qui a dit que les americains n'ont plus d'idees!!!
Répondre