Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2007 2 02 /01 /janvier /2007 00:14
Comme à peu près tout le monde, j'ai appris la pendaison de Saddam Hussein.
Et ça m'a plus énervé qu'autre chose !

Je m'explique.
Ma première réaction fût de songer que finalement, il avait bien eu ce qu'il méritait. Et puis,  passé cette étape, il y avait quelque chose qui clochait, qui ne me convenait pas.
Déjà, la diffusion des images de sa pendaison à la télévision m'attriste. Cette manière de montrer le monstre abattu n'a finalement rien de jubilatoire pour le spectateur lambda, à mon avis.
Ensuite, l'idée qu'on ait pu décider de tuer un homme m'agace. Il ne s'agit pas d'oublier les crimes de l'ex-tyran irakien. Mais j'ai du mal à encaisser qu'une grande démocratie occidentale se résigne à pendre ce tyran. Il y a, à mon sens, quelque chose de choquant lorsque j'imagine que les américains ont choisi, sciemment, d'éliminer un homme. Comment expliquera-t-on à nos enfants que nous avons choisi de pendre un homme parce qu'il avait tué par le passé ?

Et pourquoi je ne vois dans cette pendaison qu'une manière maladroite des américains pour éviter des investigations et des procès qui auraient révélés pas mal de magouilles entre l'Irak husseinien et les USA ?

Dans cette histoire, j'ai le sentiment que la démocratie sert bien plus de prétexte que de cause légitime et morale.
Partager cet article
Repost0

commentaires