Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 09:44
Après la lecture des 5 volumes du Cycle des princes d'Ambre de Roger Zelazny, dont je vous reparlerai d'ici peu, je me suis plongé dans la lecture d'un livre de fantasy peu récent et peu connu, La Chair et l'acier, premier volume d'une saga en 3 volumes, appelée Le Cycle de la chair.

J'avais découvert ce livre en lisant le magazine Casus Belli il y a quelques mois et où le critique spécifiait que c'était un livre d' "erotic-fantasy", qui plus est, écrit par une femme, Audrey Françaix. Intrigué par l'idée de lire un mélange de ce genre, j'avais acheté le livre et il était resté sur mes étagères depuis.

Ce premier volume nous raconte l'histoire de Mantii, une jeune femme de la tribu Atrebate. Une tribu qui vit paisiblement depuis des siècles dans de vieilles croyances et habitudes. Mantii subit au début de l'histoire l'inspection d'une vieille sorcière qui doit vérifier que la belle est vierge avant qu'elle puisse se marier à un beau jeune homme de la tribu, comme le veut la tradition. Hélas, le mariage n'aura pas le temps de se dérouler puisque une horde de barbares, les Galaghels, vont déferler sur le village, le piller, tuer les hommes (peu entraînés au combat), et emporter les vierges vers la capitale barbare... C'est le début de l'aventure pour Mantii qui va, bien malgré elle, découvrir un monde de violence, de stupre et de perversité...

Alors, me direz-vous, est-ce qu'il y a du sexe ? Et bien pas tant que ça. A tel point que je pense que l'éditeur joue un peu sur ce côté pour vendre son bouquin en quatrième de couverture. Disons que certains passages sont crus, voire barbares, que le livre n'est pas tout public, mais qu'il n'y aurait pas eu ce label erotic-fantasy que je n'aurais pas été plus surpris que cela. Par contre, l'écriture par une femme est ici un plus certain, on évite du coup les clichés masculins habituels à la littérature érotique de bas étage qu'on aurait pu craindre de prime abord.

Mieux encore, l'ouvrage s'avère intéressant dans la façon qu'Audrey Françaix a de nous révéler l'univers du roman. On commence dans un micro-univers, le village Atrébat, et petit à petit, à travers les péripéties de Mantii, nous découvrons un univers bien plus vaste avec des valeurs et des croyances complètement différentes. Les opinions de Mantii vont ainsi évoluer au cours de l'intrigue, passant d'une obéissance gentillette à la révolte contre les barbares, pour finir par comprendre que, pour survivre dans ce monde, les règles de sa tribu n'étaient pas des plus appropriées.

De plus, l'auteur développe une relation trouble entre l'héroïne et le chef de la tribu barbare, Krel, tour à tour amoureux mais aussi bien gêné par ses nouveaux sentiments qui remettent en cause son statut de leader aux yeux de son clan.

Bref, La Chair et le sang est un honnête roman de fantasy, pas fabuleux certes, mais qui a des qualités notamment grâce à la fraîcheur générale. J'achèterai certainement le volume 2 pour suivre le destin de Mantii et des siens.

La Chair et le sang (Le Cycle de la chair, tome 1)
par Audrey Françaix

Editions Octobre
ISBN : 2-915621-01-2
17,5 euros
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
Très chouette blog. Très intéressant et agréable. En plus, y'a des articles sympa :o)
Répondre