Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 11:04
C'est le soir du prime de Loft Story (Big Brother en anglais), et tout le monde s'impatiente : qui va sortir du loft ? Pendant ce temps le producteur flippe : les actualités pourraient bien annuler son émission. En effet, une catastrophe a eu lieu, on parle d'une épidémie, et même de morts qui reviendraient à la vie.
Mais coûte que coûte, il compte bien diffuser son prime-time et faire de l'audience.
Trop tard : les morts-vivants envahissent les coulisses, l'Angleterre, et ... le monde entier ! Parmi la poignée de survivants, les candidats au jeu, réfugiés dans le loft, à l'abri. Mais pour combien de temps ?


Les anglais n'ont décidément rien à envier aux américains lorsqu'il s'agit de réaliser une série tv. Dead Set en est une nouvelle fois la preuve.

Le principe de départ, s'il peut laisser penser que l'on va se marrer, s'avère en réalité très sérieux, et si l'on rigole par moment, la série s'avère réaliste et d'une noirceur incroyable. Dead Set  profite de son format court (5 épisodes de 30 minutes) pour développer une intrigue simple mais efficace (les candidats vont-ils réussir à survivre ?) et exploiter un fond particulièrement ambitieux. Car bien entendu, c'est bien le spectateur qui est visé par cette série, et son rapport à la télévision et à la télé-réalité.

Il y a dans Dead Set un passage bluffant. Kelly, une assistante de production, parvient à survivre et rentre dans le loft pour y trouver refuge et prévenir les candidats du jeu. Il faut l'imaginer rentrant dans le loft couverte de sang, un couteau à la main. Et là, pendant quelques minutes, les candidats la regardent curieusement : la rencontre entre les deux réalités (d'un côté l'apocalypse, de l'autre le cocooning et la bêtise télévisuels) est saisissante. ils prennent Kelly pour une nouvelle candidate, imaginent qu'elle est totalement folle et qu'il s'agit d'un rebondissement du jeu, bien entendu ne croient pas un mot de ses explications. Jusqu'à ce que, bien entendu, ils se rendent compte qu'elle a bien raison. Mise en abîme rare de la télévision qui se regarde elle-même comme la seule vérité possible puis se confronte à l'inconnu...

Attention, Dead Set est étonnamment violent pour une série télé. Le sang coule à flot, et il faut parfois avoir le coeur bien accroché. De plus, par moment la réalisation a tendance à abuser de la caméra portée, ce qui rend les cadrages saccadés. Cela participe à l'ambiance, mais c'est parfois énervant lorsqu'on ne saisit pas tout ce qu'il se passe à l'écran.



Les morts-vivants ont la cote depuis longtemps dans de nombreux médias, chaque trimestre voit son lot de zombies envahir  les jeux vidéo, ou bien les bandes-dessinées, les jeux de rôle ou bien entendu les grands écrans. Mais Dead Set possède une qualité rare : celle de ne pas tomber dans la gaudriole et de croire en ses ambitions.

Pour les amateurs, Dead Set est indispensable.

La bande-annonce est disponible sur Youtube (en version originale) cliquant ici.
Partager cet article
Repost0

commentaires