Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 20:18

Wow, quelle fin !

Il existe deux versions du Grand Silence puisque les producteurs ont à l'époque demandé à Sergio Corbucci de tourner une nouvelle fin, différente de la version d'origine jugée trop sombre. Ce que je confirme puisque la fin est véritablement très noire, dans tous les sens du terme : même l'image est sombre.

Le grand Silence est un film très impressionnant et un western tout à fait atypique.

 

Tout d'abord, l'histoire se déroule sous la neige ce qui change des paysages couverts d'un soleil de plomb auxquels nous avons plus l'habitude dans les westerns.

 

Ensuite, l'acteur principal est français : il s'agit de Jean-Louis Trintignant, pas forcément habitué à ce type de rôle. Dans la version Canal + du DVD, on apprend tout de même que l'acteur a joué dans des films très variés, et même érotiques (L'amour à cheval) ! A noter aussi Klaus Kinsky dans le rôle du méchant de service, qui parvient à ne pas surjouer.

 

Le Grand Silence est un Sergio Corbucci comme à son habitude, c'est-à-dire sombre, désespéré. J'ai tendance à utiliser l'adjectif crépusculaire pour désigner ses westerns, et le Grand Silence n'y fait pas défaut.

 

Sergio Corbucci doit avoir un problème avec les mains, puisqu'il les maltraite d'un film à l'autre. Dans Django, Franco Nero se fait écraser les doigts ; dans le Grand Silence, Trintignant tire sur les pouces de ses ennemis pour les handicaper à vie, et il se fera même brûler la main droite.

 

Un très bon film de série B, étonnant, rude, rugueux, servi par de bons acteurs. Le déroulement de l'histoire est assez lent et l'on retrouve des éléments chers à Corbucci, notamment la ville (triste) prise en otage par des truands sadiques, ou le rôle de la femme.

 

Je suis très curieux de voir un autre film de cet auteur, ce qui ne tardera pas puisque j'ai eu la chance de trouver à tout petit prix Far West Story et Campaneros.

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Le grand silence est une excellente oeuvre, qui touche d'habitude ceux qui ne sont pas particulièrement friand de western.
Répondre
B
Bonjour Stéphane.
Répondre
B
Bonjour Stéphane.
Répondre