Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 15:16
Bon vous le savez tous, c'est la crise, ça va mal. Et comme l'humeur est un brin morose chez tout le monde en ce moment, j'en profite pour me mettre au goût du jour, et râler moi aussi tant qu'on peut encore le faire sur net, car sait-on jamais...

Allez hop, c'est parti pour un petit tour d'horizon des trucs qui m'énervent ces derniers temps :

- La Crise. Quelques nababs ont fait les cons il y a quelques mois avec l'argent de tout le monde, et pour quel résultat ? Un foutoir pas possible. Et qui va devoir payer la note ? Je vous laisse déviner : nous et nos mômes.
Premiers responsables à mon sens : les gouvernements. Pourquoi ont-ils laissé faire ? Pourquoi n'ont-ils pas contrôlé ?
Deuxième responsable : les banques. Vu qu'on les a laissé faire, et ben elles y sont allé gaiement. Il y a quelques mois, par exemple, elles distribuaient des dessous de table aux agences immobilières pour leur ramener des clients (je le tiens d'un agent immobilier). Maintenant : si vous essayez d'avoir un prêt, préparez-vous à une réponse négative.
Ca m'énerve de voir que tout ce beau monde que j'imaginais certainement naïvement très compétent, incapable d'avoir anticipé le bordel. Et ça m'énerve encore plus de savoir que c'est moi qui vait payer la note pendant que les mêmes se prélasseront autour de la piscine de leur villa secondaire.

Et maintenant ces mêmes personnes trouvent des plans de sauvetage abracadabrants pour sauver un système en train de couler. En hypothéquant ma vie et celle de ma fille...
Car c'est curieux tout de même tout ce fric qu'on arrive d'un coup d'un seul à sortir pour sauver le système. Il y a quelques mois notre Président nous expliquait qu'il n'y avait pas de sous dans les caisses.

- Les Médias. Ah ça, la crise, ils se sont lâchés. L'autre matin sur Europe 1, j'entendais parler "d'ambiance de fin du monde". A la tv, on nous a inondé de chiffres négatifs, de graphiques plongeants, la plupart du temps sans chercher à nous expliquer concrètement ce qu'ils pouvaient bien signifier. Le summum : on a tenter de nous faire croire que non, vraiment, non, pas de soucis, les banques françaises ne risquaient rien alors qu'à côté on découvrait que c'était pas rose dans le reste de l'Europe. Ca me rappelle vaguement un certain nuage radioactif à l'époque de Tchernobyl. Au final, un certain Ecureuil doit se mordre la queue en ce moment : y'a un paquet de noisettes qui sont tombées de la tanière...

- Les assurances auto. Figurez-vous que je me suis fait défoncer l'arrière de ma sympathique Ford Fiesta Fun. Oh rien de bien grave, heureusement, pas de blessés, que dalle. Mais d'après le carrossier, il faut changer pas mal de pièces. Chouette, me disais-je, je vais avoir un arrière-train tout neuf. Nada. L'expert risque de déclasser ma voiture : en gros, l'assurance ne paierait les réparations que pour un montant égal à la valeur actuelle du véhicule. Et ma brave Ford Fiesta de 17 ans, 82000 km pourtant, ne vaut plus grand chose. Bilan des courses : je ne suis pas en tord, j'ai respecté le code de la route, je me suis fait emboutir, et je vais devoir payer. L'autre conductrice ? Rien du tout, et pourtant elle est en tord. J'enrage, d'autant plus que je n'ai pas besoin de ce genre de frais en ce moment.

- Les gens qui jettent leurs mégots par les fenêtres des bagnoles. Ca m'énerve ! En plus de faire chier tout le monde dans 50 ans lorsqu'il faudra payer les soins d'un cancer qu'ils ont consciement alimenté, ils viennent jetter leur merde sur la route. Comme si le sol n'était pas déjà suffisament crade !

- Les gens sur eBay. Je vends pas mal de chose sur eBay en ce moment (besoin de faire de la place), et parfois j'hallucine face aux comportements de certains imbéciles. Allez, vas-y que j'enchérie pour ne payer que 15 jours après. Et lorsque moi je mets un jour de plus à poster leur colis, je me fais envoyer bouler. D'autres trouvent quelques excuses bidons genre "oh ben dites-donc j'ai eu une panne d'internet, mais c'est bon c'est résolu". Grrr...

- Les gens qui écoutent leur musique fort dans la rue sur leur bidule électronique. Plus ils ont des goûts de chiotte et plus ils doivent se sentir obligé de les faire entendre, c'est pas possible autrement ! Marrant, je n'ai jamais vu un amateur de Brel ou Brassens l'écouter à fond dans la rue ou dans sa voiture. Ja-mais. Faut croire que ces handicapés de la musique compensent la qualité par la quantité.

La bêtise envahit le monde doucement mais sûrement et surtout de plus en plus vite.
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Ouf. Rien sur les gens qui te harcèlent sur un forum de comics ! Me voilà rassuré !<br /> <br /> Juste une question : t'as demander un recours à ton assurance sur ce foutu système à la con ?
Répondre