Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 17:54


Pete est un reporter américain en ginguette en Australie. Et comme il a du temps à perdre (ses bagages sont paumés), il décide de faire une petite visite pour touristes : aller voir des crocos au cours d'une balade sur une rivière. Pas de chance : la croisière se change en cauchemar quand l'équipage se retrouve coincé sur une petite île à la merci d'un gigantesque et mythique crocodile. Pire : la marée monte et il va bien falloir traverser pour espérer s'en sortir...

Bon, Solitaire c'est du film de croco pur jus. Mais oubliez Lake Placid (plus ennuyeux tu meurs...) ici, c'est Greg McLean, l'auteur de Wolf Creek, apparement assez estimé dans le milieu mais que je n'ai pas vu. Solitaire nous propose du solide, et du sérieux : ici pas d'ados déconneurs, pas de blondinette sexy au t-shirt trop court, non des persos un poil prévisibles mais plutôt passe-partout ce qui renforce l'identification et l'immersion.

Ce qui frappe de prime abord dans Solitaire, c'est la beauté des images : on sent que McLean aime le pays ! La photographie du métrage suffirait presque à justifier le visionnage tant c'est joli.

Il faut bien ça car le scénario ne réserve pas de surprise majeure : on est dans un survival-horror classique. Le monstre menace en permanence le groupe, qui se réduit petit à petit à peau de balle... jusqu'à l'affrontement final en guise de cerise sur le gâteau. Ames sensibles s'abstenir : le final est sanglant, on ne rigole pas un seul instant.

Enfin, la star du casting, composé d'inconnus, est Michael Vartan, oui le neveu de Sylvie, qu'on connaît par ici pour avoir joué le rôle de Vaughn dans la série tv Alias. Ici, il campe un reporter cynique mais héroïque comme il faut, j'ai accroché.

Solitaire n'est pas un grand film, non, plutôt une bonne série B du samedi soir ; mais force le respect par le sérieux de sa réalisation. On trouverait presque dommage que l'ensemble soit au fnial si modeste.


Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Dans la même catégorie je te conseil "Abominable" du fils de lalo schifrine le célèbre compositeur de la musique de "Dirty Harry". Bon petit film sur les sasquatchs couple d'un remake d'un film de hitchcock: rear windows (fenêtre sur cour) bien jouer et malgres 2 francs 50 de budget bien foutu.<br /> On peu même y voir la fuite désespéré la plus lente du cinéma d'horreur!!!! lol
Répondre