Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2008 4 17 /01 /janvier /2008 11:44
undefinedde Simon R. Green

Imaginez une ville moyen-âgeuse crasseuse et livrée au crime et à la corruption. Hawk et Fisher font partie de la garde locale : d'ailleurs il n'y a bien qu'eux à faire leur travail correctement et honnêtement à Haven.
Et justement un grand ponte de la ville, Williams, fait appel à leur service : il doit se rendre à une réception rassemblant le gotha local, et il craint pour sa vie. En effet, Williams a des idées nouvelles qui lui ont attiré l'inimitié de quelques politiciens de Haven. Et plus d'un aimeraient le voir six pieds sous terre.
Bien sûr, tout se passe très mal puisque Williams est mystérieusement assassiné en début de soirée. Rapidement le maître des lieux, un puissant mage, lance un sort d'isolement : plus personne ne peut sortir de la demeure jusqu'au lendemain matin. Et evinez qui va devoir mener l'enquête ?


Simon R. Green écrit son aventure comme un croisement de genres : Hawk & Fisher c'est de l'heroïc-fantasy mélangé à du polar classique (style Agatha Christie, Conan Doyle, etc.). Une sorte d'Hercule Poirot au pays deTolkien, en somme. L'ensemble à son charme, c'est indéniable. Green esquive avec bonheur les stéréotypes de l'heroïc-fantasy : ici pas de prophétie ni d'élu pour venir sauver le monde. Juste deux miliciens blasés qui font leur boulot au mieux. Ca nous change des "nains-elfes-et-orques".

undefinedChose m'a dérangé à la lecture de Hawk & Fisher : j'ai le sentiment que Green utilise toujours les mêmes types de personnages. John Taylor, le héros de la série Nightside avait toujours le bon petit mot cynique (lire ma chronique du tome 1 et 2 ici et ). Idem ici ; d'ailleurs Hawk et Fisher sont très semblables : rien ne les différencie réellement à tel point qu'il n'y aurait qu'un seul personnage cela serait du pareil au même (hormis que Green prend un plaisir évident à écrire leurs dialogues). Moi qui avait envie de lire la saga Traquemort du même auteur, j'ai la crainte de retrouver à nouveau un personnage cynique mais cette fois-ci dans un genre space-opera. Ca doit être la marque de fabrique de l'auteur. Je vais attendre un peu du coup.

Hawk & Fisher est donc un petit roman sympathique, parfait à feuilleter le soir après une journée de boulot pour se vider l'esprit. Comprenez : ça n'est pas de la grande littérature, mais ça détend. L'éditeur Bragelonne a eu la bonne idée de réunir les trois premiers livres dans un recueil intitulé Les Epées de Haven. Si vous sentez que ca va vous plaire et que vous aimez les pavés, n'hésitez pas à investir, vous y serez gagnant financièrement. Par contre attendez peut-être un peu avant d'attaquer l'histoire suivante (Les Jeux sont fait) car j'ai peur que le style de Green ne soit redondant à la longue. Je reviendrai dessus lorsque j'aurais lu autre chose.
Partager cet article
Repost0

commentaires