Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 17:04
24hsaison2.jpgAprès une première saison fort réussie, j'attendais donc la saison 2 au tournant. Non pas que j'avais un mauvais à priori, bien au contraire. Mais la saison une m'a laissé l'impression d'être une sorte de répétition générale, avant que les auteurs se sentent en confiance, en phase avec le public, bref près à se lâcher.

J'ai fini de voir les 5 premiers épisodes  de cette saison, et pour l'instant je suis très convaincu. Si si., même si mon titre d'article se voudrait un brin moqueur, je suis emballé.

Pour faire simple, rappelons les faits : un après après les évènements de la première saison, une nouvelle menace terroriste plane sur Los Angeles. Sauf que maintenant ca n'est plus le sénateur Palmer qui est menacé, mais la ville entière, puisque des terroristes menacent de faire sauter une bombe nucléaire artisanale en son coeur.
Jack Bauer, après la mort de sa femme, a quitté l'agence de contre-terrorisme, et Palmer est devenu président. Et c'est justement lui qui rappelle Jack dans l'agence, car quand il y a une vraie menace, c'est Jack qu'il lui faut...


Mon titre débile est en fait du aux premières minutes du show où l'on aperçoit Jack Bauer mal rasé et en grosse chemise épaisse style bûcheron canadien.  Forcément Jack finit par revenir dans l'action, et choisit de se raser avant de repartir en guerre ...

Mais Kim Bauer, me direz-vous, hum ? Que devient notre attrape-emmerdes favorite ? Pas grand chose de neuf, elle s'attire des ennuis, et il faudra bien à un moment que son père la dépatouille du bordel dans lequel elle s'est empêtrée... Tout ca pour dire que l'actrice et le personnage sont toujours insupportables...

Mine de rien, le show fonctionne à plein régime et les cliffhangers fleurent bons la tension, le suspens. "Ah, tiens Jack infiltré parmi des bandits se retrouve à faire sauter l'Agence !", "Ah, tiens, Nina Myers est dans le coup !".  L'épisode 5 possède un joli morceau de tension, quelques secondes formidables, lorsque Jack se demande s'il ne devrait pas la flinguer sur place  : après tout, il n'y a qu'un petit garde pour surveiller la pièce dans laquelle on l'a enfermé pour l'interroger (oui, elle est liée à tout ce bazar terroriste...).

Bref, on retrouve le punch de 24 h chrono, mais avec une storyline toute neuve, et pour le moment le feuilleton tient en haleine. Que demander de plus ?

Ok, j'y vais, voici mes souhaits :

- que Kim Bauer passe l'arme à gauche, mais ca vous le savez
- que la population de Los Angeles apprenne ce qui se passe, que cela fasse une pagaille monstrueuse et que le boulot de Jack et ses copains devienne encore plus difficile
- que Bauer réussisse à coller une balle à Nina Myers. Non, 2 balles plutôt.
- que Mason (le patron de l'agence exposé à des radiations à fortes doses) survive je ne sais pas comment mais n'importe quoi me ferait rire. Quoique non, finalement.

Rendez-vous dans cinq épisodes pour savoir si mes voeux se réalisent...
Partager cet article
Repost0

commentaires