Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 12:49
24.jpgBon j'ai poussé mon visionnage jusqu'à l'épisode 17 de la première saison. Depuis, pour cause de "j'ai plein de cartons sur le sol de l'appart et de toute manière je n'ai pas encore de canapé", c'est le calme plat. Je compte m'y remettre dès ce week-end et finir cette satanée première saison.

Bon alors, que dire ?
Qu'effectivement, comme on me l'avait dit, ca me plait beaucoup. Finalement, le gimmick du "raconté en temps réel par tranche d'une heure" me botte pas des masses, mais j'aime bien le rythme soutenu de la série. Ca avance, on a pas vraiment le temps de souffler, il se passe toujours un truc. Et comme le faisait remarquer Renaud dans une discussion, il y a une gestion de la luminosité très intéressante.

Kieffer Sutherland est toujours aussi bon, pas de soucis.

Seuls deux petits détails me chagrinent dans cette deuxième partie de saison.
Le premier, c'est le coup de la femme de Jack Bauer qui devient amnésique. Lorsque j'ai vu le truc arriver, je me suis : "bon là, on se fout de ma gueule". Même pas une saison, et déjà, un personnage perd la mémoire. C'est le genre de truc qui ne convient pas vraiment au style de cette série. Autant dans Desperate Housewives, où l'on en est à 3 amnésies en 3 saisons, ca me dérange moins, ca fait parti du genre un peu soap. Autant dans 24, je pense que les scénaristes auraient pu se creuser un peu plus pour trouver quelque chose de mieux.
Le deuxième détail : Elisha Cuthbert. Je ne la supporte plus, l'actrice comme le personnage. Son air de midinette à deux balles m'énerve. Et son personnage devient petit à petit assez insupportable (et des amis me disent qu'il faudra bien que je m'y habitue, misère). Non, parce que franchement, je veux bien que c'est la fille de Jack Bauer, elle est perturbée parce qu'elle a sur vécu à un enlèvement, mais tout de même, que fait-elle une fois libre ? Elle appelle un de ses ravisseurs, parce que... elle est amoureuse de lui. Oh, même pas sûr, remarquez. Peut-être qu'elle éprouve un petit quelque chose pour lui. C'est téléphoné, c'est idiot, ca m'a énervé.

Dommage qu'il y ait ces deux pétouilles, car sinon c'est excellent.
Partager cet article
Repost0

commentaires